Royal brise tout

Je suis médecin à la retraite. J’habite dans un immeuble de la fin du XIXe siècle. Et depuis 2006, j’ai subis d’intenses émanations d’odeur de bois brûlé venant des allumages des feux de cheminée dans les appartements situés dans la même colonne. Il a fallu que j’aille vivre périodiquement dans des hôtels, chez des amis ou pire dans ma chambre de service par…16° en hiver.

Le résultat ne c’est pas fait attendre: bronchiectasie (je toussais et je tousse sans cesse) ainsi que la découverte des nodules pulmonaire (appelés: de pollution) m’obligeant à faire des scanners tous les ans !! Arythmie, soldé en mars 2012 par la pose d’un stimulateur cardiaque, et la prise d’anticoagulants qui ont causé une gastrite érosive avec des saignements fréquents etc.

J’ai un dossier très fourni que je peux mettre à votre disposition, surtout que en janvier 2011 le laboratoire de la Préfecture de Police a constaté la présence d’odeur dans mon appartement et qu’une mesure de l’air ambiant a révélé la présence des particules fines !!

L’annonce de l’interdiction des feux de cheminée fin décembre 2014 m’avait apporté beaucoup d’espoir (car après 10 ans de souffrance je voulais vendre mon appartement) et voilà… Ségolène qui brise tout pour nous donner…la « liberté » et la « joie » des …belles flammes et cela, non seulement pour des fêtes mais pour se chauffer, dit-elle !

Elle n’avait pas à le dire car…on faisait des feux toute la journée, pour réellement se chauffer et ce n’est pas tout: puisque « le bois » ce sont des morceaux provenant des boites de transport maritime imprégnés… de formol, pour barrer les maladies! Vous pouvez donc imaginer tout ce que cela ajoute à la flambée !

Mi décembre 2014 j’ai écrit (recommande AR) à Madame Royal en ajoutant un épais dossier de tout ce que je viens de vous dire. Croyez-vous que j’ai eu la moindre réponse ?? Eh bien non ! ce qui prouve « l’affection » et, » l’inquiétude » qu’elle a pour les gens et surtout pour les malades atteints par la pollution ! Ce qui l’intéresse, c’est la perte des gains… que vont subir les exploitants forestiers s’ils ne peuvent plus vendre du bois !

C’est avec une immense joie que j’ai pris connaissance de votre action conjointe avec ESF.et, je suis convaincue que vous ne lâcherez rien jusqu’à l’obtention de la remise en place de l’interdiction définitive des feux de cheminée à Paris et en Ile-de-France, tel qu’elle était stipulé dans l’arrêté préfectoral de mars 2013 !
Un grand merci et BRAVO pour votre travail.
Lydia