Je ne sors pratiquement plus

Il y a plus de 20 ans, j’ai été soumise quotidiennement sur mon lieu de travail à la pollution engendrée par le nettoyage des locaux à grand renfort de produits d’entretien délivrés par spray ; c’était à la bibliothèque de Lyon où je rendais les livres le matin pendant que l’entreprise chargée du nettoyage nettoyait les sols.

Tant qu’elle a nettoyé avec du liquide je n’ai pas eu de problème ; puis elle est passée au spray et j’ai commencé à tousser et puis plus tard à avoir mal à l’estomac. J’ai contacté le médecin du travail et j’ai écrit à une institution dont j’ai oublié le nom pour dénoncer la pollution à l’intérieur des locaux. Sans aucun succès. Aujourd’hui, je ne supporte aucun parfum ni produit d’entretien, ni gaz d’échappement, le diesel est pire…

Je ne sors pratiquement plus et encore moins dans les épisodes de pollution comme actuellement et comme la plupart des gens sont parfumés je ne vois plus personne ; c’est compliqué aussi pour me soigner, je supporte mal les médicaments et les médecins aussi sont parfumés ! Je suis essouflée dès que je fais 3 pas, j’ai mal à l’estomac et je tousse beaucoup. Je suis adhérente de l’association SOS-MCS qui rassemble les hypersensibles chimiques (maladie reconnue par l’OMS et dans plusieurs pays mais totalement ignorée en France).

J’attendais que les actions de groupe soient mises en place pour éventuellement faire quelque chose, mais elle ne s’appliquera pas à la santé.

Marie-Thérèse