Enfer à la Réunion

J’ai quitté la région parisienne pour l’île de La Réunion et voir ma fille grandir dans une atmosphère plus saine. Nous avons dû nous installer en centre ville non loin d’une usine à combustion EDF et d’un axe routier très emprunté en attendant de trouver mieux ailleurs. Seulement voilà, cela fait plus de 3 ans et entre temps, de grands chantiers ont démarré à proximité ramenant un flot ininterrompu de poids-lourds et engins en tous genres notamment pour un grand projet routier !

Il y a quelques semaines, ma fille en bas âge a dû être traitée par aérosol-thérapie d’une vilaine grippe, j’ai eu les plus grandes difficultés à lui faire passer sa toux qui devenait chronique. Par deux fois, ce qui ne m’était jamais arrivé auparavant même à Paris, j’ai été prise de malaises et de migraines terribles liés, j’en suis certaine, à l’odeur ambiante de gaz d’échappement au point d’en avoir la nausée.

Le comble, c’est qu’il est envisagé d’ouvrir une carrière de roches massives derrière chez moi à 150 mètres de la fenêtre de la chambre de ma fille. Or, ici, avec la chaleur, pas le choix que de vivre fenêtres ouvertes ou avec la clim…

Si j’avais su, je ne me serai jamais installée dans ce secteur. J’espère déménager au plus vite car je ne suis que trop bien informée des conséquences des particules fines sur la santé et nous avons déjà atteint nos limites, je suis inquiète pour mon enfant et pour moi-même. J’y pense chaque jour, vivre avec cette menace au dessus de nos têtes, c’est une torture.
Angélique

Leave A Comment