Un scandale sanitaire de plus

C’est toujours la même chose, on croît que tout va bien, on enfourche un vélo ou bien on se promène un peu trop longtemps, et l’on aspire par mégarde de grandes bouffées de fumées toxiques crachées par les moteurs à pétrole. Ensuite, il faut vivre de longues heures avec un sentiment plus ou moins oppressant de démangeaisons à l’intérieur de soi, de poids léger et permanent sur la poitrine, de souffle court, de crainte aussi des conséquences à long terme de ces empoisonnements réguliers. Les coupables de l’inaction actuelle, de tous bords, nous diront un jour qu’ils ne pouvaient pas faire autrement que de ne rien faire, ou si peu. Il s’agit ni plus ni moins que d’un scandale sanitaire de plus, voulu et organisé par la classe politique, et les électeurs eux-mêmes, dans leur grande majorité. Pendant ce temps-là, les choses changent, ailleurs… Partir ?

David

Leave A Comment