L’usine crache non stop des saloperies

J’ai habité 20 ans à Valenciennes à 2 km de l’A2 ( Paris-Bruxelles) et de l’usine de retraitement de l’acier, depuis ma naissance je souffrais de bronchites, d’angines, je ne pouvais jamais respirer par le nez. A 21 ans, quand j’ai déménagé à Amiens, un scanner de la tête a montré une surinfection chronique des sinus. J’ai dû subir une méatotomie ( agrandissement des sinus), j’ai du craché des bouts de cartilages et d’os, et des caillots de sang après l’opération , plus un malaise vagal pour avoir le droit de respirer à peu près. Aujourd’hui, j’habite en Alsace et je fais des crises d’asthme l’hiver. L’usine chimique de Thann (Haut-Rhin) crache non stop des saloperies. J’ai peur pour mes enfants. J’appelle à l’aide pour que les choses changent…

Guillaume

Leave A Comment